SAINT-DENIS-EN-VAL – SAINT-JEAN-LE-BLANC

CONTACTS :

Président : Eric VINCENDEAU – 06 72 79 36 17 – cateric45@hotmail.fr

Vice-Président : Jean-Pierre BAUDEUF – 06 66  12 60 88 – j.baudeuf@wanadoo.fr

Trésorier : Jean GROLEAU – 06 81 13 35 02 – groleauj@wanadoo.fr

PRÉSENTATION :

Le jardin des écoliers est la principale activité de la section. Les bénévoles y interviennent deux fois par semaine.

Démonstrations greffage, taille, art floral, conférences, voyages.

Participation aux manifestations horticoles des deux communes.


PROCHAINES ACTIVITES DE LA SECTION


30-31 octobre et 1er novembre 2021

Participation à la Foire aux arbres à Sandillon


CONFÉRENCE LE JEUDI 18 NOVEMBRE 2021 A 20H

ESPACE PIERRE LANSON (Salle des Fêtes) rue du Bourgneuf – 45560 SAINT-DENIS-EN-VAL

« LA MULTIPLICATION DES PLANTES LIGNEUSES,

HIER, AUJOURD’HUI…ET DEMAIN ? »

par Jean PAQUEREAU, pépiniériste,

avec le concours de Gilbert PAILLARD, pépiniériste multiplicateur, et la contribution de plusieurs pépiniéristes.

Propos illustrés de photos et de documents, des témoignages et reportages vidéo. Pour mieux comprendre les semis, bouturages, marcottage, greffage…l’évolution de ces méthodes et des techniques au cours du XXe siècle !


19 novembre 2021

Salle de la gare à Saint-Denis-en-Val à 18h

Remise des récompenses des maisons fleuries (commune-SHOL)


Article de la République du Centre du 7 octobre 2021


18 et 19 septembre 2021, les Journées du Patrimoine….

Un trio d’associations locales fête l’événement à Saint-Denis !

L’Association de Sauvegarde du Château de l’Isle (ASCI), Histoire, Patrimoine et Traditions Locales (HPTL) et la Société d’Horticulture de Saint-Denis-en-Val – Saint-Jean-le-Blanc (SHOL), trois groupes d’amis passionnés ont animé les journées, autour de la « Belle-maison » de la Morpoix.

Nous ne vendons rien, nous prodiguons des conseils, des services.

Des photos, des dessins, des démonstrations sur nos activités, nos projets :

Art floral, la « balade des arbres remarquables d’Orléans » et bien sûr le jardin des écoliers présenté en images sous toutes ses facettes… !

Le jardin écolier a fêté ses vingt-trois ans, mais les bénévoles encadrants lancent un appel aux bonnes volontés qui aiment bien mettre les mains dans la terre et intéresser les enfants.

Notre château est à l’honneur, son histoire, ses malheurs. L’association présente les travaux de sa sauvegarde et les animations qui le mettent en valeur. Un fier témoin des siècles passés à Saint Denis.

Belle présentation du passé vigneron, de l’arboriculture fruitière. En voyant la diversité de leurs outils très spécialisés, nous admirons l’ingéniosité de ces travailleurs, les anciens et les nouveaux, dont le labeur fait valoir notre bonne terre du val

Ainsi, chacune dans son thème, les trois associations locales entretiennent le patrimoine, le souvenir et les traditions, pas seulement deux jours, mais toute l’année !

                                                                                               La SHOL-Saint-Denis


Article République du Centre 01/09/2021

Article de la République du Centre du 10 juin 2021


« L’Art floral » prend la clé des champs !

Les conséquences indirectes du COVID sont parfois surprenantes et provoquent des situations paradoxalement bienfaisantes !

Sans cet infâme virus, nous aurions appliqué notre organisation routinière « Art floral » salle de la gaité… Cette fois, il a fallu s’organiser rapidement pour notre « RV floral », avoir l’autorisation de la mairie de Saint-Denis-en-Val pour pratiquer notre art sous le tunnel horticole du jardin des écoliers.

Ce 1er avril (jour prédestiné !), il faisait 30° sous l’abri, nous avons trouvé un refuge verdoyant situé en mi-ombre sous les pruniers et cerisiers en fleurs, emplacement idéal pour l’inspiration !

Un assortiment de tulipes, de phlox, d’asparagus, de solidago, réparties dans des pots de couleur, sous l’œil juste et la technique de notre fleuriste.  Les critères : la hauteur, la couleur et le port. Le résultat est ravissant.

Bravo à notre sympathique intervenante et aux apprenties fleuristes qui ont effacé dans la convivialité les moments difficiles, sous les voûtes de fleurs futures porteuses de fruits et d’espérance.

Une renaissance de notre section d’horticulture Saint-Denis-en-Val – Saint-Jean-le-Blanc envers nos adhérents face à une inactivité obligée !!


Article de la République du Centre du 29 mars 2021


CE 23 MARS 2021…

Une vingtaine de personnes se sont laissé séduire par la taille ! (malgré le changement d’horaire, le jour des Rameaux et le contexte sanitaire !)

Rendez-vous à Melleray dans un verger de poiriers où Jérôme Brou, arboriculteur, nous présente tout d’abord les différents organes de l’arbre fruitier qui donneront naissance à un fruit, avec bien entendu l’appui de « dame nature ».

Des palmettes fruitières de plus de 50 ans plantées par la famille de notre intervenant servent de support pour nommer la coursonne, le dard, le bouton à fruit, le rameau couronné.

Jérôme nous explique comment tailler avec un sécateur force, ce qu’il faut couper, ce qu’il faut laisser et conseille fortement pour le particulier la taille trigemme.

La taille trigemme consiste, comme son nom l’indique, à tailler toujours à 3 « yeux », qu’il s’agisse d’œil ou de dard (appellation spécialisée des bourgeons, qui donneront rameau ou fleur : lire Rameaux et bourgeons des arbres fruitiers).

Plusieurs facettes du métier d’arboriculteur sont évoquées, la technologie est présente partout : la météo, la présence de nuisibles, la lutte antigel, les périodes de traitement, les fumures, l’irrigation etc. et la qualité des fruits face à une clientèle de plus en plus exigeante.

A noter que l’Agence de protection des végétaux n’existe plus et est remplacée par l’informatique. Notre interlocuteur déplore également le manque de moyen de la recherche arboricole ! Il nous révèle aussi qu’à Saint-Denis-en-Val, trois cents personnes travaillent dans les pépinières mais le « métier » d’arboriculteur trop contraignant n’attire guère les jeunes.

Jérôme est passionné par son métier, et a ainsi su nous intéresser par sa technique et sa culture durant ces deux heures, au milieu de ses arbres à la floraison naissante annonceuse de fruits… et d’espoir.