CHÉCY – BOU – MARDIÉ – COMBLEUX – DONNERY

CONTACTS :

Co-Responsables de section : Liliane CHEVALLIER, Monique NICAUD, Françoise WEBER

Secrétaire : Monique NICAUD

Trésorière : Liliane CHEVALLIER

mail: sholchecy45@orange.fr 

PRESENTATION :

La section de Chécy-Bou-Mardié-Combleux-Donnery propose aux adhérents de nombreuses activités au fil des mois : Art Floral – Conférences – Visites et voyages découverte de sites d’exceptions – Taille des arbres fruitiers – des arbustes – Bourse d’échange de plantes, de savoir et de saveurs. Toutes ses activités sont proposées par les bénévoles adhérents à la Société d’Horticulture d’Orléans et du Loiret.

A VOS AGENDAS EN 2024


BONNE ANNEE 2024


Confection d’un bouquet de Noël à la session d’art floral

Atelier très apprécié par les aînés que celui proposé par le Centre communal d’action sociale, mardi, au Héron Cendré.

Une douzaine de participantes ont participé à la première session d’art floral l’après-midi, en présence de Monique Nicaud de la section locale de la SHOL. Une session suivie d’une seconde, également consacrée à la réalisation d’un bouquet de Noël.

Sur les conseils de Monique, chacune a créé un bouquet, aussi joli que parfumé, composé de deux roses blanches avalanches, d’une rose rouge, de deux freesias, de houx, d’hypericum aux fruits rouges, de Pennisetum, d’épicéa et de petits sujets et boules de Noël.

Un moment apprécié, au milieu des fleurs qui ont embaumé tout l’atelier. Et la satisfaction de décorer sa table de fête avec sa propre composition.

Article « La République du Centre » 22 Décembre 2023

OCTOBRE 2023 : Visite des pépinières de Bagatelle à VANNES SUR COSSON

Cette pépinière artisanale, créée voilà 30 ans, gérée par M. Rodolphe BEAUBOIS, offre une large palette botanique, représentée dans un cadre paysager de 5 ha avec 600 variétés d’arbres, environ.

La visite de ce parc au milieu de la Sologne est assez inattendue et nous allons  de surprise en surprise en déambulant au milieu d’arbres d’espèces très variées venant de tous les pays du monde ou presque.

M. Beaubois nous explique que les arbres ont été choisis pour leur capacité de résistance au changement climatique et pour leur facilité d’adaptation au sol de la Sologne. Le domaine est équipé d’un système d’arrosage, mais aucun intrant n’est utilisé, seules les feuilles sèches et les branches coupées sont broyées et laissées au pied des arbres.

L’entrée du parc est plantée de divers résineux,  aux formes variées dont un majestueux pin maritime tout en courbe.

Nous serpentons  ensuite  au milieu de chênes très curieux avec des particularités surprenantes. En voici quelques-uns :

Chêne Wislizeny avec des feuilles dentées et épineuses, Chêne Glauca  ou Chêne bleu du Japon aux grandes  feuilles vertes et lisses, Chêne « Visa Sinensis » persistant et d’un port élégant, Chêne « Mexicain » persistant  avec de grandes feuilles vertes elliptiques. Au milieu du parc nous découvrons un magnifique « séquoïa sempervirens » à  feuilles d’if,  avec 5 troncs. Il comprend les arbres les plus hauts du monde. Son bois est très léger, résistant et ne pourri pas. Trois «  Araucarias du Chili »  majestueux  par leur taille,  sont plantés non loin de là.

Le « Carya Ovata » ou noyer blanc dont l’écorce s’effiloche en de longues bandes verticales. Les noix portent 4 arêtes saillantes.
Elles étaient utilisées en cuisine par les Indiens.

En  cheminant, nous trouvons deux noyers d’Amérique du Nord, le « Carya Amara » qui produit des noix originales mais dont le fruit est amer.

Notre balade se poursuit  et  nous allons découvrir un petit étang qui agrémente le parc.

D’autres arbres inconnus pour la plupart d’entre nous, nous attirent l’œil : « un bouleau camphré », un arbre de neige « Chionanthe de Virginie », un pin « Virginiana » qui s’étale horizontalement et aux aiguilles souvent vrillées, un « hêtre au feuilles de fougère », dont les feuilles séches restent sur l’arbre en hiver. Puis, nous voilà face à un « magnolia Tripétala »   impressionnant par ses  feuilles,  qui peuvent atteindre 50 cm de long,  etc…

C’est un spectacle sans cesse renouvelé qui s’offre à nous et nous sommes surpris par la croissance de tous  ces arbres  qui n’ont que 30 ans  d’existence.

Après 2 heures de balade, notre visite se poursuit dans la pépinière où tous les plants sont faits par le propriétaire à partir de semis ou de bouture. Il y a environ 500 variétés d’arbustes et de plantes dans les serres.

Cette visite commentée par M. Beaubois, très accueillant, érudit et pédagogue, nous a enchantée.

Merci à lui.


JUIN 2023 : VOYAGE L’HAY LES ROSES, MUSÉE TOILE DE JOUY, CHATEAU DE BRETEUIL

Cette roseraie, initiée par Jules Gravereaux, à la fin du XIXe siècle, a été reprise par le département de la Seine en 1937, puis par le département du Val de Marne en 1968.

Parmi ces 13 collections, la roseraie décorative où les rosiers disposés en massifs autour du miroir d’eau s’élancent à l’assaut du dôme majestueux ; le jardin de roses horticoles anciennes et dont les rosiers sont issus de croisements entre les roses galliques et les roses d’Orient entre 1850 et 1940 ont retenu toute notre attention.

Cette roseraie, en cette saison, est un spectacle féérique !

Visite du musée de la toile Jouy au château de l’Eglantine, au cœur de la vallée de la Bièvre, créé en 1977, afin de promouvoir l’œuvre de Christophe-Philippe OBERKAMPF.

Manufacture de Jouy-en-Josas créée en 1760, dont la renommée de ses toiles a donné naissance au terme éponyme de « toile de Jouy ».

Notre guide-conférencière a su nous transmettre l’histoire de cette manufacture située sur un domaine de 14 hectares, au bord de la Bièvre, qui en pleine essor, faisait travailler jusqu’à 1000 ouvriers l’été. C’est au bord de cette rivière qu’en 1760, on faisait dégorger les toiles de coton, que l’on trempait dans de la bouse de vache afin que le « mordant » (la couleur) prenne. 35000 motifs fleuris, géométriques ou à personnages révèlent l’incroyable créativité et technicité des dessinateurs de l’époque, dont 650 pour l’ameublement, et le reste pour les vêtements.

Ce château privé et occupé par la famille de Breteuil depuis 450 ans, s’érige dans un parc classé remarquable d’une superficie de 75 hectares. En 1712, Charles le Tonnelier de Breteuil, héritier du dernier des Renouards  obtient  le domaine qui sera transmis de père en fils jusqu’à l’époque actuelle.

Accueillis par la jeune guide de grand talent, nous déambulons dans les pièces du château, admirons la riche collection que comprennent les tableaux royaux et un mobilier du XVIIIe siècle. On y découvre une famille dont les ancêtres s’inscrivent au cœur de l’histoire depuis quatre siècles

Tous satisfaits de cette visite !  Mais nous devrons y revenir car, il reste le parc et les dépendances à visiter.                                                                                                      


Petite histoire imagée de notre composition florale de juin, intitulée : « Dedans, dehors ». Dès 9 h du matin, le chargement de l’important volume de fleurs (300 alliums de 80 cm à 1 m de haut, plus des statices, plus du feuillage), est fait par le grossiste en personne. Il faut éviter à tout prix que les têtes d’alliums s’enchevêtrent.

      Tout  est bien calé et la voiture bien remplie ; il faut ranger les bacs et c’est Christine qui s’y colle.

Le transport jusqu’à Bou s’est fait sans encombre et là, le déchargement a été effectué avec le même soin. Heureusement, il y avait de la main d’œuvre à l’arrivée et tous ont porté « religieusement » ces  magnifiques fleurs :

Ne sont-ils pas beaux nos amis les porteurs !!

Avec la chaleur, tous ces végétaux sont alors mis rapidement dans des bacs d’eau et classés par catégorie. Voilà le résultat ! C’est un régal de se retrouver au milieu de ces beaux éléments.

En fin de matinée, et après quelques hésitations (les boules d’alliums sont très grosses et lourdes ; il faut donc faire attention à l’équilibre du vase) le bouquet assez imposant, prend forme. En voici un :

Une semaine après, la boule à l’intérieur du vase a bien grossi et se trouve à l’étroit.

Bravo à toutes les participantes qui ont réalisé ce bouquet dans la bonne humeur.

Merci à tous et bel été.                                                                           

 Les dames fleurs.


ART FLORAL PRINTEMPS (bis)

Dedans Dehors
Bouquet épuré

MAI 2023 : JOURNEE DE LA BIODIVERSITE à CHECY

En collaboration avec la ville de CHECY, il a été distribué dans des petites enveloppes des graines pour jachères fleuries.

Découverte de planches d’insectes par les adultes et les enfants.

Les enfants sont toujours passionnés par la composition de bouquets.


MAI 2023 : FETES DES PLANTES à COMBLEUX


AVRIL 2023 : ATELIER OSIER

Les doigts ont beaucoup souffert, mais satisfaction d’une belle réalisation !


MARS 2023 : VISITE DES PEPINIERES DE L’ OUSSON à FEROLLES

Nous avons été accueillis par Sandrine et son équipe. Le groupe de participants a découvert la technique de multiplication d’arbres et arbustes par greffage.

Les greffes sont faites en fentes, anglaises et placages.

L’entreprise a débuté en 2000, par la prestation de services aux pépinières éleveurs, avec une chambre froide et une salle de multiplication. Depuis l’entreprise a grandi, elle s’adresse également aux particuliers par sa production d’érables du Japon, Glycines, kiwis, et arbustes à petits fruits.


MARS 2023 : TAILLE DES ROSIERS ET ARBUSTES à CHECY


ART FLORAL PRINTEMPS

Les prémices du printemps
Les jumeaux

Article de la République du Centre du 8 février 2023

ACTIVITES du SECOND SEMESTRE 2022

Nous avons organisé et participé en août, à un après-midi « art floral » dans le champ de dahlias de la SHOL, où les participants ont la joie de se promener parmi ces magnifiques fleurs et ensuite de pouvoir réaliser une composition à leur guise.

Début septembre, la tenue des forums nous a bien occupés, car nous y avons participé dans 4 communes avec des animations florales dans deux communes.  Ceci nous a permis de récupérer  un nombre non négligeable d’adhérents.

Lors de la fête de la Rose au jardin des plantes, le 10 septembre, deux « Dames fleurs » sont allées confectionner des bouquets pour les enfants venus très nombreux. Les fleurs mises à notre disposition étaient magnifiques et nos jeunes participants étaient éblouis par la profusion des végétaux. L’après-midi a été très animée.

Un voyage dans l’Indre a été organisé le 16 septembre, avec pour programme : la visite du Domaine de Poulaines, où 25 jardins très variés, y sont distingués. 4 énormes cèdres et des buis centenaires trônent au milieu de ces jardins. Une halte au potager nous fait découvrir des variétés anciennes. Le château de Valençay avec ses  intérieurs magnifiques où l’on  peut admirer un riche mobilier historique et d’exception. Le parc du château a été fragilisé par la sécheresse. La visite  de l’atelier de « Castel Pralin », spécialisé dans le travail du sucre nous a permis d’admirer le château de Valençay tout en sucre.

Domaine de Poulaines
Jardin du Domaine de Poulaines
Château de Valençay

Château de Valençay réalisé en sucre par la chocolaterie du Castel Pralin

.

Début octobre, à la demande de la mairie de Combleux,  nous  avons organisé dans le cadre de la « semaine bleue » , un après-midi  floral pour les personnes âgées.

Afin de ne pas pénaliser nos adhérents, suite au confinement, nous avons pu organiser 4 séances d’art floral , toujours très suivies, au cours de ce second semestre.

Début novembre, au cours d’une conférence, M. Yoann Beaumont, président de la société française du dahlia, est venu nous faire partager sa passion du dahlia. Ce fut un moment très pédagogique et instructif pour les participants.

Et pour nos adhérents bricoleurs, une séance de travail de l’osier, avec la confection d’une mangeoire à oiseaux,  a été organisée début décembre 2022, avec Mariejo Maraquin. Séance très appréciée et où les inscriptions sont « prises d’assaut ».

Notre fin d’année 2022 a été assez dense et les membres du bureau ont été bien occupés.