La Route de la Rose

www.routedelarose.fr

La Route de la Rose, un circuit dédié à la reine des fleurs

A l’initiative de Tourisme Loiret, la démarche de la Route de la Rose vise à inscrire le département comme destination d’excellence en matière de roses. Elle a pu être menée grâce à l’appui financier de partenaires : Orléans Métropole, les Pays Gâtinais et Pithiverais au travers d’un financement de l’Europe (LEADER), la Communauté de Communes des Terres du Val de Loire, le Conseil départemental du Loiret et la ville de Bellegarde. La Société d’Horticulture d’Orléans et du Loiret est un des partenaires privilégiés de Tourisme Loiret. Elle siège au comité de pilotage de la route et intervient régulièrement au travers de son expertise horticole.

L’incontournable route de la rose

Conçue pour valoriser une filière horticole bien vivante, témoigner de l’importance historique et culturelle de cette fleur dans le Loiret et révéler les écrins qui la bichonnent, la Route de la Rose est un parcours original, à la fois paysager, culturel et touristique. Répartie sur l’ensemble du département, elle propose la découverte de sites d’excellence, de jardins, de villages, d’arboretums, de parcs, de pépinières, de châteaux et de roseraies, référencés selon des critères exigeants, mais aussi d’écrins plus confidentiels qui ont fait de la rose leur emblème ou leur spécialité.

Véritable voyage sensoriel, la Route de la Rose n’impose aucun chemin : libre à chacun de flâner d’un site à l’autre, de se laisser porter par la nature, la poésie, la botanique, les couleurs et les parfums, de glaner des conseils de pros, des idées pour son jardin, de déguster des produits à la rose, de rencontrer des passionnés.

Château de Chamerolles
Jardins de Roquelin

Bellegarde, Pithiverais et Gâtinais, Orléans : 3 territoires pour aller voir si la rose s’en est éclose !

De l’incontournable Manoir de la Javelière à l’Arboretum des Grandes Bruyères en passant par France Pilté, producteur à Quiers-sur-Bezonde, le jardin à thèmes de Quiers, Yèvre-le-Châtel, Bellegarde et son riche patrimoine architectural, capitale historique de la production de la rose-tige.

Une découverte qui fait la part belle aux origines de la fleur dans le Loiret et aux familles de rosiéristes.

Dans le Pithiverais, terre de botanistes, cette partie du Loiret met l’accent sur le célèbre obtenteur André Eve. Du Jardin du Théâtre des Minuits à la Neuville-sur-Essonne et sa roseraie unique, au Jardin personnel d’André Eve à Pithiviers en passant par le Château de Chamerolles, les Roses anciennes André Eve producteur et le jardin André Eve à Chilleurs-aux-Bois ou la Roseraie de Morailles à Pithiviers-le-Vieil, la déambulation, entre Beauce et forêt d’Orléans est une parenthèse bucolique dans la collection d’un passionné.

Roses anciennes André Eve

Plus à l’est, en Puisaye, le château de La Bussière présente une collection de roses dont un rosier grimpant « Château de La Bussière ».

Pour voir la ville en rose, Orléans s’impose ! Promesse d’une escapade parfumée, la Route de la Rose déploie une véritable oasis romantique de roses, des collections botaniques et un patrimoine d’exception avec le Parc Floral de la Source, le Jardin des Plantes, la Roseraie Conservatoire Jean Dupont sans oublier le jardin de roses du château de Saint-Jean-le-Blanc et la pépinière Francia Thauvin à Saint-Cyr-en-Val. Plus à l’ouest, sur les Terres du Val de Loire, un petit bijou au charme fou vous attend. Les Jardins de Roquelin à Meung-sur-Loire vous plongent dans une atmosphère d’inspiration anglaise où vous pouvez admirer plus de 450 variétés de roses anciennes.

Pour + d’info : www.routedelarose.fr


POUR INFORMATION

Le 62e Concours de Roses d’Orléans s’est déroulé le 10 septembre 2020.

A cette occasion, le prix du parfum offert par la Société d’Horticulture d’Orléans et du Loiret a été attribué, en présence des co-présidents Fernand Gourlot et Françoise Raynaud à la rose au nom commercial de HOT LADY présentée par Rosen Tantau (Allemagne) et visible au jardin des plantes d’Orléans.